Biographie

Au commencement

Né en 1993 à Epernay, petite ville de Champagne-Ardenne je n’ai découvert mes passions pour la création au sens large que très tard à l’âge de 16 ans.

J’ai commencé à créer grâce au cirque et à la musique. Après plusieurs projets de théâtre de rue et musicaux, je me sentais de plus en plus attiré par l’image. Je me suis offert mon premier boîtier photo à l’âge de 18 ans. Je découvre par la même occasion les réglages et les joies d’une technique particulière qui ne m’a jamais quitté : le light painting et plus largement, la longue exposition. A partir de ce moment-là je n’ai cessé d’expérimenter différents réglages et mouvements directement à la prise de vue.

Mes premiers pas en tant que photographe

En 2016, je m’installe en tant qu’auteur et m’inscris à l‘Union des photographe professionnel où je serais référent régional Auvergne Rhône-Alpes. En 2017 je créé “Quartiers Lumineux” en partenariat avec la photographe Naluri. Un projet de mise en avant du bassin Stéphanois, ma ville d’adoption de l’époque. En parallèle, le contact avec le public me manquant de plus en plus, je décide de créer une animation en lien avec ma technique fétiche et mon amour du milieu du spectacle vivant. Un studio photographique itinérant dédié à la pratique du light painting était né.

Toujours dans l’idée de poursuivre mes expériences lumineuses, je passe mon diplôme d’artificier et procède à quelques photos d’artifices en mouvement, créant des images surprenantes et incandescentes.

J’ai animé également plusieurs ateliers pédagogiques devant un public large grâce à l’association CAPSE.

Aujourd’hui

Finalement de retour en Limousin auprès de ma famille, je décide de continuer ma pratique en y ajoutant de nouveaux outils : le drone et également les visites 360°. Je vois mon métier comme un catalogue de compétences que je peux offrir au besoin à mes clients tout en gardant mes projets personnels pour laisser libre cours à ma création.

illustration de la biographie de Théo SOLAESA
© Marie Potel